Accueil > Energies Renouvelables > Centrale solaire Valorem à Alzonne
Investissement

Centrale solaire Valorem à Alzonne

  • 24

    Âge de la structure
  • 40,7 M€

    CA généré
78j restants
0€ sur 356 000€
 

0%

0 soutien | 6 interessés
Plafond de l'operation 369 000€
 
Je suis interessé

Fort de son 1er succès avec le financement local et citoyen du parc éolien en Seine Maritime à Tôtes, Valorem et Tudigo s'associent à nouveau pour proposer aux citoyens de participer à la transition énergétique et de bénéficier des retombées économiques de leur territoire. Il s'agit d'une centrale solaire qui sera installée dans l'Aude (11), à Alzonne et qui a été retenue comme projet lauréat lors de l'appel d'offres de la Commission de Régulation de l'Energie. Valorem propose également de participer au financement d'un second projet situé à Noé en Haute Garonne (31), retrouvez les informations dédiées à ce projet haut-garonnais à ce lien.


Les personnes éligibles à participer au financement de ce projet sont les riverains des départements suivants uniquement (habitation principale ou résidence secondaire, sur justificatif) :


La campagne sera lancée le 27 août prochain et nous proposons aujourd'hui à l'ensemble des riverains concernés d'exprimer leur intention d'investissement en remplissant le formulaire suivant :

Signifier mon intention d'investissement

Celui-ci n'est pas engageant mais permet de réserver ses titres obligataires pour s'assurer de pouvoir participer à l'opération.

 Entre le 27 août et le 10 septembre inclus : seuls les habitants de la commune d'Alzonne, premiers concernés par ce projet d'énergie renouvelable, auront un accès prioritaire pour investir.

 À partir du 3 septembre, les habitants de l'agglomération de Carcassonne, pourront rejoindre le projet.

 À partir du 11 septembre, l'ensemble des habitants des départements cités ci-dessus pourront prendre part au projet. 


La centrale solaire Valorem à Alzonne


La reconversion d'une friche industrielle

Le projet débute en 2009, lorsque l'équipe locale de Valorem à Carcassonne identifie un site appartenant à la commune d'Alzonne comme ayant un fort potentiel pour le déploiement de panneaux photovoltaïques. En concertation avec la commune, l'équipe de Valorem repère en effet une parcelle de 14 hectares qui était exploitée initialement comme carrière calcaire connue sous le nom de Bagne Moutous. Abandonnée dans les années 1950, une décharge "brute" municipale avait été installée puis finalement résorbée en 1992.

Friche industrielle abandonnée depuis près de 30 ans, ce site présente les caractéristiques idéales pour développer un projet d'énergie solaire. En effet, Valorem souhaite en priorité travailler sur des sites industriels en attente de reconversion. Cette terre de garrigue est inadéquate au développement d'une activité agricole et dispose d'un potentiel solaire important.


Un contrat d'achat d'électricité garanti sur 20 ans

Suite aux études de faisabilité lancées en 2010 par le Conseil Municipal d'Alzonne, Valorem a entrepris les démarches afin de développer la centrale sur ce terrain orienté au sud, qui marque une transition entre la Montagne Noire et la plaine urbanisée.

La délimitation du terrain a été faite en tenant compte des zones identifiées comme sensibles et des zones urbaines pour assurer un éloignement suffisant. Le lieu d'implantation et son aménagement du site ont été pensés pour éviter des perturbations sur l'environnement et optimiser l'insertion paysagère. Ce projet se présente donc comme une reconversion positive des terres communales.

Le permis de construire a été obtenu la même année que le résultat de l'enquête publique en 2015. D'une puissance de 3,2 MWc, la centrale a été ensuite retenue par la Commission de Régulation de l'Energie comme projet lauréat avec l'obtention d'un tarif d'achat de l'électricité garanti sur 20 ans en juillet 2017. Le parc devra être mis en service au plus tard en juillet 2019.

4 000 habitants alimentés en énergie verte

La production annuelle de la centrale solaire d'Alzonne :

  • Production de 4 439 MWh par an
  • Consommation électrique de près de 1 000 foyers de 4 personnes (2 adultes et 2 enfants, hors eau chaude et chauffage)
  • Soit près de 3 fois les besoins de la population d'Alzonne

Les 10 320 modules en silicium polycristallin sont installés sur des "trackers" qui permettent d'optimiser la production d'électricité de 20 %. En effet, ces supports fixés sous les panneaux suivent la course du soleil pendant toute la journée. Au-delà d'une production optimisée, les trackers offrent une luminosité suffisante pour la croissance d'une végétation au sol et une dispersion facilitée des eaux de pluie et de ruissellement.

Un projet aux multiples soutiens

Partenaires de la communauté d’Alzonne, de l’agglomération de Carcassonne et du Syaden, la centrale solaire d’Alzonne est déjà largement plébiscitée dans la presse :

  • Article de L'indépendant : 2017
  • Articles de La Dépêche : 2014, 2017


Pour plus d'informations sur la centrale solaire d'Alzonne, Valorem a créé et alimente un blog dédié au projet.


L'impact positif du projet


Le bénéfice environnemental reconnu par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire

La production d'une énergie verte

Le photovoltaïque présente techniquement une haute fiabilité (pas de pièce mobile ni combustible, montage simple et adaptable, faible coût de fonctionnement, entretien réduit). Le projet devrait produire environ 4 439 MWh par an, soit le volume deconsommation d'électricité d'environ 1 000 foyers soit l'équivalent de 4 000 habitants. Selon sa localisation (l'Aude et le Nord Pas de Calais par exemple ne connaissent pas le même ensoleillement), 18 à 36 mois sont nécessaires à un capteur photovoltaïque pour produire l'énergie équivalente à celle qui a été nécessaire à sa fabrication.

Sur la durée de vie du projet, soit minimum 20 ans, on économisera :

  • 26 000 tonnes de CO2
  • 20 000 tonnes de fuel
  • 16 tonnes d’uranium
  • 0,6 tonnes de déchets radioactifs.
Le choix d'une démarche écoresponsable

Par ailleurs, pour réduire les impacts du chantier et de la centrale, Valorem garantit un entretien du site sans produits phytosanitaires (pesticides), une protection balisée des milieux les plus sensibles, la création de milieux favorables à l'installation des espèces protégées (pierriers par exemple). Un suivi de la faune et de la flore sera mis en place en phase d'exploitation pour adapter, si nécessaire, la gestion des milieux naturels. 

Dans ce contexte, Valorem souhaite solliciter la labellisation du projet "Financement Participatif pour la Croissance Verte" par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire. Le dossier est actuellement en cours d'instruction et devrait être labellisé dans les prochaines semaines.


Le territoire d'Alzonne, premier bénéficiaire des retombées économiques du projet ENR de Valorem

Valorem exploite les ressources des territoires pour produire de l'énergie verte. A ce titre, l'entreprise s'est engagée depuis 2015 à partager les retombées économiques avec les citoyens sur plus d'une dizaine de projets d'énergie renouvelable (centrales solaires et parcs éoliens). Le territoire d'Alzonne et ses habitants sont ainsi les 1ers bénéficiaires des retombées économiques du projet.

  • La commune d'Alzonne

Concrètement, la commune d'Alzonne bénéficiera d'un loyer annuel de 20 000 € pour la mise à disposition du foncier qui ne générait jusque-là aucun revenu pour la commune. Les retombées fiscales annuelles s'élèvent à environ 44 000 € au total. La centrale solaire, qui représente un investissement global de 5 millions d'euros, ne pose aucun problème de conflit d'usage sur les terres d'implantation, et permettra de leur redonner une utilité industrielle. 

  • Les habitants

Grâce à cette campagne de financement participatif, les habitants des départements éligibles peuvent bénéficier de retombées économiques intéressantes avec un ticket d'investissement accessible dès 50 €. Par exemple, pour 1 000 € investis, un investisseur peut espérer recevoir chaque année 50 € d'intérêts bruts pendant 4 ans soit 200 € bruts. Cette offre d'investissement n'est cependant pas garantie, les risques sont détaillés dans la note d'investissement disponible dans l'onglet Opérations.

  • Les entreprises locales

Pour chacun de ses chantiers, Valorem s'applique à travailler avec des entreprises locales avec une logique d'insertion. En effet, des clauses d’insertion prévoient que les sous-traitants réservent 7 % des heures totales de travail aux personnes éloignées de l’emploi.

Par ailleurs, lorsque l'approvisionnement local n'est pas possible, Valorem s'attache à assurer qu'il soit français ou européen. Par exemple, les trackers sont conçus par Exosun, entreprise implantée en Gironde, et les panneaux solaires par Sun Power, entreprise située dans la Haute Garonne. 




L'opportunité d'investissement


5 millions d'euros d'investissement

Afin de concrétiser ce projet, le plan de financement s'élève à 5 millions d'euros. Pour respecter son engagement de faire participer les citoyens locaux, Valorem propose d'ouvrir 40% des fonds propres au financement participatif auprès d'au moins 20 personnes physiques qui habitent la zone cible via la plateforme Tudigo. Ainsi, 369 000 € sont recherchés pour compléter le plan de financement, les discussions avec les partenaires financiers tels que la banque devant être finalisées d'ici la fin de l'année 2018. La commune d'Alzonne a confirmé son intérêt et prévoit de participer à la levée de fonds à hauteur de 10 000 €.

L'offre proposée

Valorem propose une levée de fonds portée par la société projet Alzonne Energies selon les modalités suivantes :


La conversion des Obligations en Actions est prévue uniquement en cas de défaut de paiement.

Ainsi, pour 1 000 € investis, vous pouvez estimer recevoir 50 € par an pendant 4 ans et 1 000 € à la 4ème année : vous aurez donc perçu un total de 1 200 € à la date d'échéances des obligations.

Pour plus d’explications sur les obligations convertibles, reportez-vous à la FAQ (onglet en haut de cette page).


À propos de Valorem


Un industriel engagé et responsable

La philosophie poursuivie par le groupe depuis sa création en 1994 est la valorisation des ressources naturelles des territoires (vent, soleil, eau, biomasse,... ). Richesses sous-exploitées, ces ressources constituent une solution économique et écologique à la nécessaire transition énergétique. Cette valorisation doit se faire de façon responsable et partagée avec les territoires. Ainsi, Valorem implique ceux qui le souhaitent, les riverains des installations en priorité, dans le développement des énergies renouvelables et le dynamisme économique des territoires.

« L’avenir de nos enfants dépend étroitement de la manière dont notre génération répondra au double défi de la crise énergétique et du changement climatique. Associées à une approche sobre et efficace de nos modes de consommation, les énergies renouvelables sont la clé d’un développement maîtrisé et durable.

Valorem a l’ambition de relever à son humble niveau ce défi d’un avenir énergétique durable en y associant populations et collectivités locales. À nous d’explorer ensemble des voies et préparer l’exploitation des énergies renouvelables de demain. »

Jean-Yves GRANDIDIER, Président-fondateur de Valorem

Un opérateur indépendant et pionnier des énergies vertes

Groupe indépendant créé en 1994, Valorem a su s’imposer comme un des producteurs pionniers des énergies renouvelables en France.

Opérateur en énergies vertes verticalement intégré, le groupe maîtrise l’ensemble de la chaîne de développement d’unités de production d’énergies vertes et accompagne les collectivités et ses partenaires à tous les stades d’un projet : études, développement, financement, construction, suivi d'exploitation et maintenance.

Le groupe compte 180 collaborateurs répartis sur Bègles (siège social), Amiens, Carcassonne, Nantes, en Guadeloupe, dans des bases locales de maintenance ainsi qu'à l'international. Le groupe Valorem continue aujourd’hui son développement afin d’augmenter la part d’énergies non polluantes dans la production française, mais aussi internationale.

Valorem en chiffres


21 campagnes déjà financées depuis 2015 et 2 000 épargnants déjà convaincus

Les 21 campagnes de financement participatif précédentes de Valorem ont toutes vu leurs échéances de remboursement honorées conformément aux engagements contractuels. Pour les 1 800 épargnants qui ont prêté plus de 4 millions d'euros, le capital a été remboursé à hauteur de 1 748 000 € et plus de 266 000 € d'intérêts déjà versés.


Signifier mon intention d'investissement



Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte Tudigo pour découvrir les détails du projet, de l'opération ou poser vos questions au porteur de projet
 

L'opération

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte Tudigo pour découvrir les détails du projet, de l'opération ou poser vos questions au porteur de projet

Actualités

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte Tudigo pour découvrir les détails du projet, de l'opération ou poser vos questions au porteur de projet
Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte Tudigo pour découvrir les détails du projet, de l'opération ou poser vos questions au porteur de projet

Echanges

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte Tudigo pour découvrir les détails du projet, de l'opération ou poser vos questions au porteur de projet
Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte Tudigo pour découvrir les détails du projet, de l'opération ou poser vos questions au porteur de projet
Valorem.-

Modalités de l'opération

  • Instrument : Obligations

  • Ticket minimum : 50€

  • Plancher de l'opération : 356 000€

6 Personnes interessées

Tudigo Camille Valorem Antoine Sarah sophie
Investir dans des sociétés comporte des risques de perte en capital et d'illiquidité. Répartissez bien vos investissements et n"investissez que l'argent dont vous n'avez pas besoin immédiatement.